Tamiya Logo  Mesure des progrès de pilotage (chrono)

Ok, grace aux chapitres précedents, j'ai bien compris le rôle des différentes options de ma voiture et leurs influences.
Maintenant, il va falloir aller sur la piste et apprendre à piloter !
Mais concrètement, comment mesurer mes progrès de façon objective ? comment vais je être sur qu'après trois mois d'entrainement forcené, mes chronos seront meilleurs ???


Les solutions officielles : puces, etc

Bien sûr, la solution la plus confortable serait l'utilisation d'une puce de chronométrage et un système PC telqu'utilisé dans les courses.
Oui mais voilà. En modeste amateur, je n'ai pas de tel système sophistiqué.
Et puis mon ambition n'est pas de mesurer les temps au 1/10 de seconde, mais d'avoir un ordre d'idée, à la demi-seconde, histoire de tracer :

  • la régularité de mes tours
  • l'évolution de mes chronos moyens.



    Une méthode plus rustique et plus simple

    Le principe consiste en un interrupteur placé sur la radio, au niveau de l'index droit (au niveau du cercle rouge, afin de ne pas lacher les batons de la radio).
    A chaque passage de la voiture devant la ligne de départ, j'actionne cet interrupteur qui envoit un signal à un assistant de poche (PDA, PALM V) qui calcule le temps entre deux passages.
    Le Palm a donc le temps exact entre deux clic sur l'interrupteur, et peut donc calculer le meilleurs temps, le plus mauvais, le temps moyen.

         

    Le logiciel permet aussi de faire sonner une alarme quand le meilleur temps vient juste d'être fait.
    J'ai developpé ce petit programme en C, en utilisant l'environnement Metrowerk CodeWarrior.
    Ce logiciel est un freeware, demandez le moi par email

    Le schéma électrique est très simple. L'interrupteur est déporté via une prise jack sur la radio.
    Il sert à fermer un circuit rudimentaire : 2 piles = 3v sur une resistance d'1 kiloohm entre les pattes 3 (TD, emission de signal) et 5 (SG, masse) du port série du palm.
    Cet envoi de données est detecté par le logiciel dans une boucle "sans fin" (pooling pour les connaisseurs), et le calcul du temps entre 2 tops n'est que simple formalité.



    Limites du système
    L'inconvénient principal du système est qu'il est manuel. Il faut penser à appuyer et la précision dépend de la mienne !
    On peut donc esperer une précision de l'ordre de la seconde, voir de la demi-seconde.
    En théorie, ce n'est pas terrible, mais pour moi, c'est largement suffisant ! le meilleur tour est dans les 14s au club, et je tourne actuellement entre la minute et 20 secondes !!!

    Encore une fois, l'idée ici, avant d'aller vers un système plus sophistiqué, sera d'améliorer ma régularité et de la mesurer.


    Protocole

    Il s'agit tout simplement de remplir un tableau du style, mois après mois :

    DateMeilleur temps (s)Temps moyens (5 tours)Pire Temps
    Juin 200700:xx:yy 00:xx:yy 00:xx:yy
    Juillet 200700:xx:yy00:xx:yy 00:xx:yy
    Aout 200700:xx:yy00:xx:yy 00:xx:yy
    Septembre 200700:xx:yy00:xx:yy 00:xx:yy
    Octobre 200700:xx:yy00:xx:yy 00:xx:yy



    << Back to Tamiya Performance Analyser
    << Back to Pierre Raufast'Home Page